Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/03/2013

EN ATTENDANT ZORRO

sarko cheval.JPG

Nous sommes au bord du gouffre, tout va mal mais nous avons quend lmême un espoir, c'est qu'il revienne QUI , je crois que vous avez compris, balayons la république, les élections, il n'y a que lui qui peut nous sauver : zorro zorro   sauveur suprème,balayons  nos scrupules, la justice,les mauvais plans, il nous a tant donné.

OYEZ BRAVES GENS, ne vous découragez pas, ZORRO est de retour malgré le juge GENTIL, malgré toute les casseroles, nous étions tellement heureux , mais c'était AVANT !

pendnt que j'y pense, nous avions un financier extra, obligé de démissionner, on pourrait faire revenir DSK .

et pourquoi pas aussi l'ami Bernard qui connait bien toute la pègre marseillaise ( ça peut servir)

Décidement, nous ne sommes jamais contents.

22/03/2009

UN PRESIDENT

j'ai rangé des photos, des papiers et je tombe sur la photo d'un tableau réalisé après le décès du président Mitterand.
A l'époque, je l'admirais beaucoup pour son sens politique, son talent d'écrivain sa maitrise et sa façon de gouverner...depuis tout cela a été fort malmené et nous avons déchanté car le pire était prévu et le pire est arrivé hélas.
J'en reviens à ce tableale déserteur.jpgu dont le titre est " le déserteur " rien à voir me direz-vous, pourtant à cette époque , lors de son décès en 1995 je crois, fidèle à mes impulsions du moment, j'ai réalisé ce tableau en pensant à lui

Le déserteur 50x50 1995

le déserteur.jpg


rien à voir non plus avec la chanson que je trouve très belle , conforme à mes convictions Monsieur le président
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps.
Je viens de recevoir
Mes papiers militaires
Pour partir à la guerre
Avant mercredi soir.

Monsieur le président
Je ne veux pas la faire
Je ne suis pas sur terre
Pour tuer des pauvres gens.

C'est pas pour vous fâcher
Il faut que je vous dise
Ma décision est prise
Je m'en vais déserter.

Depuis que je suis né
J'ai vu mourir mon père
J'ai vu partir mes frères
Et pleurer mes enfants.

Ma mère a tant souffert
Qu'elle est dedans sa tombe
Et se moque des bombes
Et se moque des vers.

Quand j'étais prisonnier
On m'a volé ma femme
On m'a volé mon âme
Et tout mon cher passé.

Demains de bon matin
Je fermerai ma porte
Au nez des années mortes
J'irai sur les chemins.

Je mendierai ma vie
Sur les routes de France
De Bretagne en Provence
Et je dirai aux gens :

Refusez d'obéir
Refusez de la faire
N'allez pas à la guerre
Refusez de partir.

S'il faut donner son sang
Allez donner le vôtre
Vous êtes bon apôtre
Monsieur le président.

Si vous me poursuivez
Prévenez vos gendarmes
Que je n'aurai pas d'arme
Et qu'ils pourront tirer.



Sommaire | Livre d'Or | Téléchargement | Liens | E-mail