Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/06/2009

encore une couche

décidément ce gouvernement n'arrête pas, encore une loi et, comme généralement elles ne sont pas appliquées cela fait bien dans le décor , j'ai releré ce matin une information que je transmets ci-dessous et bien que je sois d'accord sur le fond, je me demande s'il n'y aurait pas aussi d'autres choses à envisager : la vraie laIcité au lieu d'ouvrir la porte à n'importe quoi, en attendant, nous sommes envahis par la connerie religieuse et l'injustice loi ou pas loi :

La secrétaire d'Etat à la Ville Fadela Amara se déclare "favorable à l'interdiction totale de la burqa" en France, dans un entretien paraissant vendredi dans "Le Parisien/Aujourd'hui en France". Lire la suite l'articleburka-nationalite-francaise.jpg

"Je suis pour l'interdiction de ce cercueil qui tue les libertés fondamentales", confie l'ancienne présidente de Ni putes ni soumises. Pour elle, "il faut que le débat actuel aboutisse à une loi qui protège les femmes".

Fadela Amara "salue" et "approuve" la démarche du député communiste André Gerin qui a demandé une commission d'enquête sur le port de la burqa. "Si j'avais été députée, je pense que j'en aurais été l'instigatrice!".

La secrétaire d'Etat à la Ville dit avoir "le sentiment de croiser de plus en plus de femmes avec la burqa". Elle y voit "le signe d'une présence concrète de fondamentalistes sur notre sol".

Les femmes qui portent la burqa sont "des victimes", "en proie à différentes oppressions comme la domination masculine ou l'endoctrinement des intégristes", affirme Fadela Amara. Pour elle, "l'exigence du port de la burqa est parfois un fantasme sexuel masculin