Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/09/2008

LA GRAMMAIRE

elle est souvent poétique mais malheureusement peu usitée, jugez en :

Oui, dès l’instant où je vous vis
Beauté féroce vous me plutes !
De l’amour qu’en vos yeux je pris,
Sur-le-champ vous vous aperçutes
Ah! Fallait-il que je vous visse
Fallait-il que vous me plussiez
Qu’ingénument je vous le disse,
Qu’avec votre orgueil vous vous tussiez
Fallait-il que je vous aimasse
Que vous me désespérassiez
Et qu’en vain je m’opiniâtrasse
Et que je vous idolâtrasse
Pour que vous m’assassinassiez
……………..

Il faudra donc bien que je m’y misse
……..
A VOUS …
be8c111c65a4e70023fe887f756712ff.jpg

extrait de complainte amoureuse ( Alphonse ALLAIS

24/06/2008

SUJET DE PHILO

J'ai toujours été très intéressée par les sujets donnés au BAC concernant la philo; cette année deux de ces sujets m'ont donné à réfléchir ( bien que n'ayant pas fait des études de philo) mais je suis curieuse et sans prétendre plancher sur cres deux sujets :

SERIE TMD / L'art nous éloigne-t-il de la réalité
SERIE L : les oeuvres d'art sont -elles des réalités comme les autres ?

En ce qui me concerne, l'art et surtout la peinture me rapprocherait de la réalité, mais surtout d'une réalité intérieure, dans un de ses ouvrages(medium_kandin5.jpg La spiritualité dans l'art )Kadinsky qui m'a beaucoup inspirée écrivait ce passage :
Lorsque la religion, la science et la morale sont ébranlées et lorsque leurs appuis extérieurs menacent de s’écrouler, l’homme détourne ses regards des contingences externes et les ramène sur lui-même ; la fonction de la peinture devient alors d’exprimer le monde intérieur de l’individu, autrement dit son monde spirituel."