Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/06/2008

LUI, EUX et nous.......

Trouvé ce matin sur le site de Cali,:
je ne connaissais pas cette fable mais elle me fait penser à " travailler plus ", allez voir pourquoi.., c'est vrai ça, il avait raison ce bon Monsieur de la Fontaine, toujours le mot juste en toutes circonstances et en traversant les siècles les choses ont peu changées, il avait dit aussi : les conseilleurs ne sont pas les payeurs et plein de choses de ce genre , c'était du temps de Louis XIV...de ses favorites, du château de versailles ( non je ne vous ferai pas un cours, voici l'histoire :

Jean de la Fontaine avait oublié une fable …

… l’oubli est réparé …

Le corbeau et le lapin

Le corbeau sur un arbre perché
Ne foutait rien de la journée
Le lapin voyant le corbeau
L'interpella et lui dit aussitôt :
Moi aussi, comme toi, puis-je m'asseoir
Et ne rien foutre du matin jusqu'au soir ?
Le corbeau lui répondit de sa branche :
Bien sûr, ami à la queue blanche,
Dans l'herbe verte tu peux te coucher,
Et ainsi de la vie profiter.
Blanc lapin, s'assit alors par terre,
Et sous l'arbre resta à ne rien faire,
Tant et si bien qu'un renard affamé,
Voyant ainsi le lapin somnoler,
S'approcha du rongeur en silence,
et d'une bouchée en fit sa pitance.

MORALITE

Pour rester assis à ne rien branler
Il vaut mieux être très haut placé495840b96f58f9a8053489e84c29461a.jpg

19/03/2008

mettons les pendules a l'HEURE

5ec993285bcd64186fccb725c6fc8e5a.jpgUN PEU LONG A LIRE MAIS QUEL BEL EXEMPLE :

Ci-dessous, une lettre authentique envoyée par une dame de 86 ans à une banque .
Le directeur l'a trouvée suffisamment amusante pour la faire paraître dans le New York Times !


Cher Monsieur,
Je vous écrit pour vous remercier d'avoir refusé le chèque qui m'aurait permis de payer le plombier le mois dernier.
Selon mes calculs, trois nanosecondes se sont écoulées entre la présentation du chèque et l'arrivée sur mon compte des fonds nécessaires à son paiement.
Je fais référence, évidemment, au dépôt mensuel automatique de ma pension, une procédure qui, je dois l'admettre, n'a cours que depuis huit ans. Il faut d'ailleurs vous féliciter d'avoir saisi cette fugace occasion et débité mon compte des 30$ de frais pour le désagrément causé à votre banque. Ma gratitude est d'autant plus grande que cet incident m'a incité à revoir la gestion de mes finances.
J'ai remarqué qu'alors que je réponds personnellement à vos appels téléphoniques et vos lettres, je suis en retour confrontée à l'entité impersonnelle, exigeante, programmée, qu'est devenue votre banque. A partir d'aujourd'hui, je décide de ne négocier qu'avec une personne de chair et d'os.


Les mensualités du prêt hypothécaire ne seront dorénavant plus automatiques mais arriveront à votre banque par chèques adressés personnellement et confidentiellement à un(e) employé(e) de votre banque que je devrai donc sélectionner.


Soyez averti que toute autre personne ouvrant un tel pli consiste en une infraction au règlement postal.


Vous trouverez ci-joint un formulaire de candidature que je demanderai à l'employé(e) désigné(e) de remplir. Il comporte huit pages, j'en suis désolée, mais pour que j'en sache autant sur cet employé(e) que votre banque en sait sur moi, il n'y a pas d'alternative. Veuillez noter que toutes les pages de son dossier médical doivent être contresignées par un notaire, et que les détails obligatoires sur sa situation financière (revenus, dettes, capitaux, obligations) doivent s'accompagner des documents concernés. Ensuite, à MA convenance, je fournirai à votre employé(e) un code PIN qu'il/elle devra révéler à chaque rendez- vous. Il est regrettable que ce code ne puisse comporter moins de 28 chiffres mais, encore une fois, j'ai pris exemple sur le nombre de touches que je dois presser pour avoir accès aux service téléphonique de votre banque. Comme on dit : l'imitation est une flatterie des plus sincère.
Laissez-moi développer cette procédure. Lorsque vous me téléphonez, pressez les touches comme suit :


Immédiatement après avoir composé le numéro, veuillez presser l'étoile (*) pour sélectionner votre langue


Ensuite le 1 pour prendre rendez-vous avec moi
Le 2 pour toute question concernant un retard de paiement
Le 3 pour transférer l'appel au salon au cas où j'y serais
Le 4 pour transférer l'appel à la chambre à coucher au cas où je dormirais
Le 5 pour transférer l'appel aux toilettes au cas où.............. .
Le 6 pour transférer l'appel à mon GSM si je ne suis pas à la maison
Le 7 pour laisser un message sur mon PC. Un mot de passe est nécessaire.
Ce mot de passe sera communiqué à une date ultérieure à la personne de contact autorisée mentionnée plus tôt.
Le 8 pour retourner au menu principal et écouter à nouveau les options de 1 à 7
Le 9 pour toute question ou plainte d'aspect général. Le contact sera alors mis en attente, au bon soin de mon répondeur automatique.
Le 10, à nouveau pour sélectionner la langue. Ceci peut augmenter l'attente mais une musique inspirante sera jouée durant ce laps de temps.
Malheureusement, mais toujours suivant votre exemple, je devrai infliger le prélèvement de frais pour couvrir l'installation du matériel utile à ce nouvel arrangement.
Puis-je néanmoins vous souhaiter une heureuse, bien que très légèrement moins prospère, nouvelle année ?


Respectueusement,


Votre humble cliente.
(Souvenez-vous : ceci fut écrit par une dame âgée de 86 ans)
N'ADOREZ-VOUS PAS LE 3ème AGE ?
Ne contrariez pas les vieilles dames. Elles sont déjà contrariées d'être veilles, il n'en faut pas beaucoup plus pour les mettre en colère...
respectueusement !!!

03/01/2008

LA RECETTE DU BONHEUR

Commençons bien l'année b009cecf7a5cbc056bfc0af553b692ae.jpg

La recette du bonheur

2 Tasses d’amour

1 Kg de fidélité

1 Tasse de passion

1 Chopine de patience

1 Pincée d’indulgence

4 Grains de tendresse

1 Cuillerée à soupe de gaieté aromatisée d’humour

Dans un grand Faitout :

Faire mijoter l’amour et la fidélité

Tamiser passion et patience

Incorporer l’indulgence et mélanger avec tendresse

Couvrir de gaieté aromatisée d’humour

Réchauffer d’amitié

Et servir avec joie quotidiennement, sans modération

L'abus n'est pas dangeureux

IMPOSSIBLE DE LA RATER SI VOUS CHOISISSEZ DES INGREDIENTS DE PREMIERE FRAICHEUR

A VOS CASSEROLES  ET DONNEZ M'EN DES NOUVELLES