Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/07/2013

TROIS SUCRES

somdiaa-sucre-653x261.png

 

TROIS SUCRES ?

 

Je vous ai promis de vous raconter les petites histoires jounalières ou semainière de la vie d'une mamie ( la mienne éviemment)

 

Il me faudra ouvrir le yeux sur mon environnement qui me parait bien retréci et pourtant, vous allez voir : Tout et dans tout et réciproquement comme disait un célèbre humoriste :

 

Pour rencontrer mes congénaires je me rend souvent au foyer restaurant des personnes âgées de la ville .

 

les débuts ont été difficile le centre d'intérêt du plus grand nombre des participants étant le sempiternel loto.

 

N'ayant pas un goût particulier pour ce jeux j'ai mis du temps à connaitre tout le monde.

 

Voici l'histoir du jour à laquelle peut-être sans ma décision de narrer le quotidien je n'aurai pas

 

prêté attention

 

Il est d'usage lors de la distribution des cafés ou tisanes d'être servis avec deux sucres ou deux petits sachets représentant la même valeur; or bien souvent certains en demandent un de plus qui leur est attribué gentiment par les serveuses.

 

voila-t-y pas qu'une personne se prend tout à coup à en réclamer, je dis bien réclamer, trois pour elle aussi ayant observé la chose.

 

plutot mal intentionnée à mon avis ( hé oui, la bêtise et la jalousie se rencontrent dans tous les milieux.)..A partir d'un certain âge ne redevenons-nous pas des enfants ?

 

Attirée par les protestaions, la dirctrice ne fait ni une ni deux : justice pour tout le monde DEUX, même pour ceux qui, comme moi, ne sucrent pas leur café.

 

c'est idiot cette anecdote et pourtant elle donne à réfléchir sur la société ou nous vivons: pas d'entente, chcun pour soi , n'aurait-il pas été plus normal de partager.

 

ALLEZ, à la prochaine

 

Commentaires

Ha, ha, ha, Ginette, dans le débat qui vous oppose au taré du Minervois, vous oubliez un argument de taille : le fascisme est un socialisme perverti. Servez-vous en pour lui répondre.

Écrit par : Robert le diable | 13/07/2013

décidément Robert, vous m'en apprenez tous les jours, rien voir avec mon troisième sucre, mais bon, je m'instruis, il est vrai que le diable est un ange perverti alors, avec votre fourche avant de me pousser vers l'enfer, j'ai droit à une explication, comme il fait très chaud et que la chaleur me fatigue, vous m'éviterez des recheches fastidieuses pour me documenter

Écrit par : ginette | 13/07/2013

et puis finalement, je me suis documentée, merci quand même

Écrit par : ginette | 13/07/2013

Ginette, j aime bcp vos histoires de la vie quotidienne, ces petits rien qui en disent bcp, ces faits sont souvent revelateur d un malaise ou d une souffrance profonds de la personne, a t elle manque dans sa jeunesse, ecartee au profit d un frere, d une soeur preferee... La jalousie qu elle traduit est souvent un manque de confiance en soi... Je pense que la directrice aurait pu avec humour lui en donner dix, les bourrer dans ses poches...

Écrit par : puzzle | 13/07/2013

Hé, hé, où va se nicher l'âme humaine ? Dans un morceau de sucre..Pour répondre plus prosaïquement à Puzzle, je dirai que cette personne est plus sucre que sel, tout simplement...Je ne comprends pas...Pourquoi ceux qui aiment le café sans sucre ne donnent-ils pas aux autres leur part ?
En tout cas, la directrice est une conne, qui infantilise les personnes âgées..Je hais ce comportement..

Écrit par : juliette | 13/07/2013

Juliette, c est vrai qu on peut incriminer la directrice qui devrait laisser le choix du nombre de sucre, comme dans n importe quelle cafet' , elle reagit un peu d une facon administrative et militaire, mais Ginette semblait dire qu il s agissait d une demande exageree de la pensionnaire... Les deux cas sont possibles, seule Ginette qui a assiste peut temoigner des intentions...
Bon feu d artifice auquel je vais tenter d echapper, avec le temps, je supporte plus la foule et les rejouissances populaires...
Je suis un populiste solitaire:-)

Écrit par : puzzle | 13/07/2013

Le choses jusque là se passaient très normalement, il y avait deux sachets dans toutes les tasses, sommes 6 à 8 par table,, certains ne sucrent pas, d'autres 1, les sucres en plus restent sur la table, se sert qui veut, certains les emportent chez eux , à une autre table une dame demandait toujours 3 sucres car elle trouve le café trop fort, les serveuses lui en donnent toujours un de plus, jusque là tout va bien, c'est vrai Puzzle qu'il y souffrance de la dame de la troisième table qui sest jugée lésée, vous voyez ou ce petit fait nous amène. la Directrice, elle, ferait mieux de faire autre chose, ou de se faire embaucher dans l'armée
quant au dialogue entre nous, il en a pris un coup

Écrit par : ginette | 13/07/2013

G une anedocte Ginette, une jeune femme, qui avait pourtant un travail, pouvait pas s empecher d emporter ttes la petite cuiller qd elle buvait un cafe, une autre collectionnait les morceau de sucre... Elles en avaient des tiroirs remplis...

Et une blague pour finir : un client demande le prix d un cafe... 1€20 dit le serveur... Et le prix du sucre, demande le client... C est gratuit dit le serveur... Alors, je prends pas de cafe, donnez moi un kilo de sucre, fait le client...

Écrit par : puzzle | 14/07/2013

J ajoute que le directeur de la cafet' ou elle piquait les petites cuiller etait un ami a elle, et qu elle ne faisait pas mystere de lui montrer ses prises de guerre, lors de soirees chez elle...
Le directeur de la cafet a fini par faire percer ttes les petites cuiller de son etablissement pensant les rendre inatractives...
A mon avis ca leur donnait un interet nouveau, comme un timbre rare avec defaut...

Écrit par : puzzle | 14/07/2013

oui c'est comme les savonnettes dans les hotels,une manie de bcp d'entre nous, ya pas de ptites économies, allez voir pourquoi ? Surtout qu'au prix des chambres d'hotel les savonnettes sont comprises.

Écrit par : ginette | 14/07/2013

Elle est trés amusante votre anecdote , ginette , et fort bien racontée .
On s'y croirait .
C'est vrai que je suis assez d'accord avec juliette ,en ce qui concerne la réaction de la directrice . Qu'est ce que ça peut bien lui faire un sachet de sucre de plus ou de moins ?
Quand on voit le gaspillage partout , c'est vraiment dégueulasse de traiter des personnes agées comme ça

Écrit par : marion | 17/07/2013

Finalement, on s apercoit qu a partir de cette histoire anodine, trois sucres, se dessinent plusieurs possibilites :
1) prendre fait et cause pour la directrice et sopposer a la requerente des trois sucres...
2) prendre fait et cause pour la requerente et tirer a boulets rouge sur la directrice...
3) botter en touche en evoquant la poissibilte de recuperer les sucres qui trainent sur la table...

Est ce que nous ne sommes pas face a trois attitudes politiques:
1) la droite (l autorite)
2) la gauche( la defense des opprimes et la distribution generalisee)
3) les abstentionnistes, je men foutistes, universalistes, opportunistes...

G cru comprendre que Marion etait dans le camp 2
et Ginette dans le 1,... Le monde a l envers :-)

Écrit par : puzzle | 19/07/2013

Tout est relatif ...comme disait albert ...et dans le cas de cette mamie je ne pense pas que de lui accorder son 3eme sucre mettrait en péril les finances de cette structure .
Quand on peut satisfaire à bon marché , pourquoi s'en priver ?

Écrit par : Marion | 19/07/2013

Tout est relatif ...comme disait albert ...et dans le cas de cette mamie je ne pense pas que de lui accorder son 3eme sucre mettrait en péril les finances de cette structure .
Quand on peut satisfaire à bon marché , pourquoi s'en priver ?

Écrit par : Marion | 19/07/2013

Oui, tout a fait Marion, mais g cru comprendre que ce qui pouvait surprendre dans le cas 1, le probleme n est forcement le manque de sucre, mais le cote suppose caracteriel de la requerente... Qui disait : ben moi aussi j en veux 3, prqoi qu elle aurait plus que moi...
Mais il est evident qu un morceau de sucre ne vaut pas de corriger un defaut a 70 ans... C est pour ca que j avais suggere de lui en donner dix...

Écrit par : puzzle | 19/07/2013

Cette mamie est bien représentative du comportement actuel .peu importe ce dont on a besoin ou pas ,mais surtout que le voisin n'ait pas plus .Envie et jalousie , si bien entretenues par les discours égalitaristes

Écrit par : Marion | 20/07/2013

Les commentaires sont fermés.