Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/01/2012

HISTOIRE DU LUNDI

Une petite vieille est à la caisse d'une grande surface, où la caissière est occupée à pointer ses achats.
> Derrière elle, un "sale gamin", de 9 ou 10 ans, pousse le caddie de sa mère dans les pieds de la vieille dame... Une fois, deux fois, trois fois... La bonne vieille se retourne et demande au gamin d'arrêter.
> Le gosse continue volontairement, une fois, deux fois, trois fois...
> La vieille s'en prend alors à la mère : "VOUS NE POURRIEZ PAS LUI DEMANDER D'ARRÊTER, MADAME, SVP ? VOTRE GOSSE ME FAIT TRÈS MAL !"
> "NON ! dit la mère, ma méthode d'éducation consiste à le laisser faire tout ce qu'il veut, sans interdit, pour qu'il prenne conscience tout seul du tort qu'il fait aux autres. C'est plus efficace."
> Derrière la mère et son fils, un jeune homme de 19 ans attend son tour avec quelques courses...
> Il a un pot de confiture de groseilles rouges à la main.
> Il dévisse calmement le pot de confiture et le déverse sur la tête de la mère du sale gosse.
> La mère se retourne, furieuse !
> L'ado la regarde en riant :
> "VOILÀ, dit-il, MOI, J'AI ÉTÉ ÉLEVÉ COMME VOTRE FILS, JE ME COMPORTE DONC COMME JE VEUX !!!!"
> La vieille dame, à l'avant, se retourne et dit à la caissière :
> "LE POT DE CONFITURE... C'EST POUR MOI !!!"

Commentaires

Délicieuse petite histoire qui mérite ,par contre, une grande réflexion de la part de certains parents qui ,bien sûr feront fi de la morale de cette histoire ,en disant tout haut que l' on est vieux et rétrograde .
De toutes façons "ça ne les concerne pas !!!"

Écrit par : utopjim | 23/01/2012

y sommes-nous pour quelque chose ? Emportés par les trente gloieuses et l'enfant roi,je me rend compte qu'il y a maintenant encore beaucoup de laisser faire et d'irespect ;devons nous revenir aux fondamentaux comme on dit : punition giffle ou fessée, peut-être pas, n'empêche qu'il faut rouver des solutions, c'est pourquoi cette histoire de pot de confiture envoyée ce matin par une amie m'a quand même questionnée.

Écrit par : ginette | 23/01/2012

J'aime bien, il fut un temps où je l'avais mise sur mon blog,

Malheureusement elle va être de plus en plus d'actualité.

L'autre jour au super marché après être passée à la caisse mon petit-fils de 6 ans me réclame un gâteau
"Granny je veux un gâteau !" et moi du tac au tac " humm ! tiens je n'ai pas entendu le mot magique" j'ai immédiatement " s'il te plait ma Granny".
Une dame derrière moi qui avait entendu me dit, "il faut vivre avec son temps au lieu de les dresser comme des petits chiens"

Et moi de répondre - "ok, vous avez peu-être raison, mais vous serez bien contente qu'ils vous cèdent leur place dans le bus, qu'ils vous tiennent la porte quand vous rentrerez dans un lieu public, etc..."

La dame me regarde avec un grand sourire et me dit - "vous avez raison, ce n'est pas du dressage, ce que vous faites, vous leur apprenez seulement le civisme.

Oui et je suis fière de mes enfants ou petits enfants.

Et bien parfois je me demande si j'ai vraiment raison car quand ils sont polis avec leurs instits, ou leurs profs il y a de la moquerie de la part de leurs camarades,

Quand ils disent bonjour en rentrant dans un magasin il est rare que les vendeuses répondent

Alors ???? alors ????

Tant pis je continuerai d'être poli et d'éxiger la politesse au sein des miens.

Écrit par : soezic | 23/01/2012

Granny , c'est joli .Ne changez rien .Rien ne remplace la fierté que l' on peut avoir lorsque l'on nous dit que nos enfants sont bien élevés et je constate que les petits enfants le deviennent aussi .

Écrit par : utopjim | 23/01/2012

Je découvre votre blog Ginette ainsi que votre talent de coloriste au travers de vos peintures.Félicitations à l' artiste.

Il convient de défendre ces petites marques de civilisation au risque même de passer pour "un vieux con" comme dans l' exemple cité par soezic. Le "vivre ensemble" est à ce prix.

J' ai eu la chance dans mon enfance d' avoir rencontré des adultes qui ont accepté d' assumer ce rôle .A mon tour j' accepte volontiers de jouer au " vieux con " devant un enfant ou un jeune adolescent qui met devant moi ses pieds sur la banquette du bus, etc ... En effet, les limites qu'on impose à un enfant, pourvu que ce soit avec méthode et amour, l'aident à se construire.

Écrit par : Kris | 26/01/2012

tout est dans la méthode, les enfants savent parfaitement reconnaitre la fermeté appliquée avec justice et sans colère, d'ailleurs ils en ont besoin pour se sentir aidés.

Écrit par : ginette | 26/01/2012

Je connaissais cette petite histoire...Elle m'avait plû, surtout quand c'est un jeune qui défend une mamie...
J'ai la chance (pour l'instant) d'avoir des petits enfants bien élevés....Heureusement, il y en a encore beaucoup..Notre France n'est pas foutue..

Écrit par : juliette | 28/01/2012

Les commentaires sont fermés.