Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/03/2011

CHANGEONS D'AIR

Dur , très dur l'actualité, les évènements, les guerres, les pollutions, les catastrophes  naturelles et les autres Je ne vous cache pas que j'ai une envie folle de respirer....

oui de respirer intellectuellement ,qu'on remette un peu de positif de beauté,d'humanité et non chercher des solutions qui nous dépassent ex : comment arrêter les massacres (quand on est des fournisseurs d'armes)

je suis sûre, mais alors certaine qu'une autre politique différente de la peur : rétablirait la paix et nous donnerait courage pour construire et rétablir un climat plus serein.

le dire, c'est bien le faire c'est mieux pour parodier un artiste célèbre...

bâtir un blockaus bien fermé, nous boucher les oreilles, ça peut mais je crains encore l'individualisme qui nous fait tant de mal,

mettre du soleil dans notre coeur s'ouvrir sans distinction de race, de couleur, d'idées, bien souvent frelatées ou manipulées, ne plus rechercher QUI sera notre sauveur mais devenir nous-mêmes sauveurs de la pureté, de l'intelligence,de la fraternité

ce n'est pas un rêve, il suffit de vouloir, c'est là que se trouve le changement.

vous devez penser que je ne veux plus me battre contre les1356263625.jpg injustices et les saletées de tout genre, vous savez bien que je continuerai à dénoncer ce qui me parait intolerable, c'est mon coté Dr Jekill et Mister Hyde.

Bonne et belle journée à tous

Commentaires

Chère Ginette, je t'ai un peu répondu sur Facebook. Il nous faudrait changer de société, totalement. Revenir à de vraies valeurs. Laisser tomber l'inutile. Comprendre que la nature n'est pas à notre service mais la respecter, etc.... Mais qui est prêt à renoncer à ses privilèges et à son mode de vie aujourd'hui ? Bises et bonne journée à toi.

Écrit par : marie | 16/03/2011

Marie nous sommes au moins deux !
A ne pas nous sentir à notre place dans ce monde, à avoir des valeurs soit disant désuètes, à n'accorder à l'argent que la place qu'il mérite, à vouloir aider les autres sans autre contrepartie qu'un sourire.
A se tourner vers ce qui reste de Nature
Franchement ces jours-ci je ne peux m'empêcher de penser que si la même catastrophe avait eu lieu en France et non au Japon ça serait une belle pagaille et nos compatriotes ne donneraient certainement pas d'eux la plus belle image, ce serait chacun pour soi et dieu pour tous !
Je suis loin d'être une sainte mais la mentalité de la société d'aujourd'hui me dégoûte au plus haut point !

Merci Ginette de nous offrir des plages où on peut respirer et penser différemment, en dehors des temps modernes !

Écrit par : Pat | 17/03/2011

Oui Ginette,
Votre blog est très sympa et vos toiles magnifiques. Je suis d'accord avec vous s'aérer l'esprit, rester positif dans la beauté des paysages et s'en imprégner, moi j'ai laissé tomber mes sois disant "AMIS" qui ne sont pas de vrais amis lorsque la méchanceté, la médisance et un peu de POUVOIR dans le milieu professionnel les changent. J'ai fait le tri dans mes amis et ceux qui n'en valaient pas la peine je ne les vois plus.
Dans ce monde tout le monde se sert de tout le monde, et moi je ne suis pas armée pour vivre dans ce monde faux, être honnête, aider les autres est une tare pour certains, vous êtes mieux traité lorsque vous êtes méchant et malhonnête.
Je préfère aller voir des paysages magnifiques, me promener le long de la plage qui m'apportent plus que toute cette boue que les gens déversent les uns sur les autres, on m'a changé de poste parce qu'un nouveau chef est arrivé et je n'ait pas voulu médire sur l'ancien (plus de 10 ans de travail j'ai toujours respecté mon chef et le secret du poste) qui partait à la retraite, alors qu'aujourd'hui ce sont les plus grands amis, voilà comment est notre monde, un monde ou par intérêt vous êtes prêts à vendre père et mère, pas moi j'ai des valeurs.
Cordialement

Écrit par : Marie | 16/03/2011

cela arrivera, trop tard surement !

Écrit par : pierrot le zygo | 16/03/2011

Parfois j'aimerais revivre aux alentours de 1900, ils vivaient tous en famille, les enfants, les parents, les petits enfants, se serraient les coudes.
La vie était rude, ils avaient énorméments d'heures de travail, mais tous pouvaient travailler et vivre.
Et surtout , ils n'étaient pas envahis par tous ces partis politiques qui se tirent dans les pates, qui passent plus de temps à se critiquer les uns les autres sans pour autant agir pour le bien être du peuple.
Ils n'étaient pas manipulés par les médias, journaux, télévision, etc...
Je suis toujours en plein rêve, d'une vie Utopique où tous seraient heureux, où il n'y aurait plus ni violence , ni pauvreté,
Aujourd'hui il ne nous reste plus que nos rêves d'espoir pour tenir.

Écrit par : soezic | 16/03/2011

Pour me déconnecter un peut de tous ces malheurs qui nous concernent tous j'écoute Jean Ferrat. Ses chansons m'apaisent un peu et parfois, un instant, je peux croire que la vie peut être plus belle...

Écrit par : planet taka-yaka | 17/03/2011

et pourtant... il avait le "chic" pour appuyer là où ça fait mal !

Mais c'était un grand poète et un doux rêveur

Écrit par : Pat | 17/03/2011

Ouvrir notre coeur au monde et aux autres c'est là le remède ma chère Ginette

Écrit par : ulysse | 18/03/2011

Il n'y a pas de "bonne époque" pour vivre..Il n'y a que notre époque..Quelqu'un dit qu'elle aurait aimé vivre en 1900...Moi non, car, vu ce que raconte déjà ma mère des années 30, c'était loin d'être rose...Aller laver le linge au lavoir, dormir dans des maisons glaciales, se laver dans une lessiveuse, une fois/semaine...vivre avec sa belle-fille quand on est âgée, ce n'était pas rose..Les belles-filles étaient souvent des teigneuses et se vengeaient de leur belle-mère, qui, souvent leur en avait fait aussi baver..Je suis contente que ma grand-mère n'ait pas vécu avec sa fille..
Non, l'être humain, à toute époque, a été un rapace, un renard, un loup, un prédateur, un mouton, un veau, un chacal..Tiens que du masculin...Nous devrions vivre dans un monde de femmes....Mais, une communauté de femmes, ce n'est pas rigolo non plus..Suffit de lire ce qui se passait dans les harems....
Je ne crois pas que nous français soyons pires que les autres....Non....Je dirai même que nous sommes "moins pires"..Suffit de voir quand on lance un appel aux dons....Tout le monde répond présent....Il ne faut pas voir tout en noir...Je trouve ça con de comparer notre époque aux autres..D'accord, nous avons maintenant le nucléaire...Mais, nous ne crachons pas dans la soupe pour nous éclairer, pour nous chauffer grâce au nucléaire....C'est juste qu'il n'aurait pas fallu toucher à ça dès le départ..Hiroshima et Nagasaki auraient dû nous servir d'exemple....Mais non...L'être humain veut toujours aller voir plus loin.....même s'il sait qu'il va aller à sa perte....
Il n'y a pas de monde parfait...et demain, quand vous mettrez votre bulletin dans l'urne, vous vous en rendrez compte......Personne n'est parfait, un homme politique encore moins que les autres...Mais, une société sans chef, s'entre-tuerait encore plus vite...
Bon choix madame, bon choix monsieur, comme aurait dit un ex-président "fleur-bleue"....

Écrit par : juju | 19/03/2011

@ JUJU,
Je n'ai pas les même opinions politiques que Ginette, ça ne nous empêche pas d'être amies et de parler avec politesse et respect de nos désacords.
ce n'est pas comme vous qui vous permettez de dire que c'est CON ma façon de penser (Je trouve ça con de comparer notre époque aux autres) par rapport à un avis que j'ai donné.
Chacun à le droit de penser et dire dans le plus grand respect de l'autre, vous pronez la liberté tout en insultant celui qui ne pense pas comme vous...
Désolée Ginette de répondre sur ta note mais je suis trop respectueuse de la pensée des autres pour accepter une insulte sans rien dire.
Bises à toi et à bientôt chère Ginette.

Écrit par : soezic | 20/03/2011

je comprends que ta sensibilité soit froissée chère Soezic, toutefois il n'y a chez juju aucune attaque à la personne, on a le droit de penser que l'unité familiale est une belle et bonne chose, on a qussi la possibilité de constater que de nos jours ce n'est pas toujours le cas...rien n'est Con, rien n'est parfait cela dépend des points de vue.quand j'ai lu ton commentaire SOEZIC, je pensais : elle a bien raison, c'est tellement dur la solitude que je me prends moi aussi à regretter ce temps là. En reflechissant, je me dis aussi que je ne pourrai plus vivre comme à cette époque, c'était vraiment trop dur,il y a eu des progrès sur le plan matériel,grâ ce à la souffrance et les combats du peuple, il reste encore à faire des progrès sur le plan humain et cela est très personnel, en fait nous pensons tous l même chose :
Quand les hommes vivront d'amour..
Il n'y aura plus de misère
les soldats seront troubadours.
mais nous, nous serons mort mon frère.......
bises à tous

Écrit par : ginette | 20/03/2011

Je suis entrain de me dire que j'ai vraiment eu une vie à part, dans mon enfance, nous vivions tous dans la même maison, arrière grand-mère et ses deux fils célibataires, ma grand-mère veuve, mon oncle avec son épouse et leurs 4 enfants, mes parents et nous les trois filles, c'était merveilleux, il y avait des rires, une ambiance de bien-être, c'est vrai la maison était grande et nous les enfants nous avions le jardin pour nous épanouirs.
Dans le doute avant de répondre, j'ai reposé la question à mes parents pour leur demander si l'ambiance je l'avais vu plus idilique que ce qu'elle était : la réponse est non aussi bien papa que maman me confirment que tous avaient trouvé sa place que la belle-fille et le gendre étaient aussi à l'aise que tous les enfants.
Par contre de mes souvenirs on nous a énormément enseigné le respect, il y avait une dame qui aidait les femmes de la maison à tenir la maison, nous n'avions pas interêt à lui manquer de resperct envers elle, je me souviens une fois un de mes cousin avait jeté un papier par terre, quand un oncle lui a demandé de le ramasser il a dit non qu'Hortence était là pour ça, il s'est ramassé une gifle et a été consigné à mettre en fagot pendant tout le temps de la taille de la vigne.
Plus tard étant mariée, j'ai eu des beaux-parents, nous y allions presque tous tous les week-end pour ces réunions de famille, et je me sentais à l'aise, bien que divorcée, j'ai continué d'aller leur faire leur courses en cas de besoin, d'aller leur rendre des visites de courtoisie, leur amener leurs petites filles, etc....
je suis restée amie avec mon ex belle-mère jusqu'à son dernier jour,
Alors quand on parle de conflit entre belle-mère, belle-fille, il y en a , j'en ai entendu parler mais je ne comprends pas comment c'est possible.
Remariée j'ai une nouvelle belle-mère, le premier jour où elle m'a rencontrée, elle m'a dit "je ne vous aimerai pas car je n'ai pas envie de faire l'effort d'avoir une nouvelle belle-fille" j'ai répondu "comme vous voulez, ça n'a pas d'importance, je ne changerai pas " d'années en année, elle a tenu bon de ses principes et depuis quelques temps, nous avons des vraies conversations quand elle téléphone , elle me parle de leurs petits mots de vielles personnes, je les écoute, répond sobrement mais gentiment, elle a compris que je ne serais jamais une belle-fille qui lui chercherai les poux sur la tête alors elle a fini par baisser sa garde. Je la respecte et elle me respecte, on ne peut pas aimer tout le monde, mais respecter les gens c'est la moindre des choses.
En tout cas je ne dirais jamais à quelqu'un que c'est con de ne pas penser comme moi, heureusement que tout le monde ne pense pas pareille, ce serait d'un tirste, tous habillés pareils, tous à faire les même gestes, penser les même choses, il n'y aurait plus d'échange ...

Mon blog se nomme UTOPIA car je suis une utopique qui croie que chacun a au fond de son coeur un bon côté
Il n'y a pas de soucis Ginette, tu vois toi aussi tu parles de solitude, aujourd'hui nous ne savons plus vivre ensemble, tu as vu notre relation avec Gwenalys tu comprendras surement mieux que j'ai réussi avec mes filles ce que j'avance sur les relations possibles en famille, puisqu'il en est de même avec mon gendre et ma grande fille, ma fille m'a donnée un rôle dans l'éducation de ses fils, bien que n'habitant pas ensemble, un coup de téléphone et nous parlons avec les petits , ou mon gendre ou ma fille du problème qu'ils ont rencontré ou de la joie d'un événement survenu.

Aujourd'hui encore je ne me dispute avec personne, quand quelqu'un essaie de m'agresser ou me faire une reflexion, je ne répond pas où si j'en ai l'occasion j'explique ce qui ne va pas avec gentille, et si je ne suis pas entendue, j'ignore purement et simplement la personne pour éviter tout conflit, de toute manière une personne qui n'accepte pas la différence d'une autre personne, il n'y a pas de discution possible.

Bises à toi Ginette et merci de m'avoir donné l'occasion de répondre.

Écrit par : soezic | 21/03/2011

Bonjour Ginette,
J'aime bien vos notes, et celle là en particulier.
C'est difficile de partager ses émotions.
Continuez ......et merci.

Écrit par : Colapat | 22/03/2011

Les commentaires sont fermés.