Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/07/2010

la note bleue

bonheur.jpgla chaleur   et la solitude du jour m'ont fixée devant mon écran, en surfant sur le net, j'ai trouvé ce poème :je le partage avec vous

 

On me dira c'est pas sérieux
O
n me dira c'est pas sérieux
On ne s'en va pas pour si peu
Il faut des raisons bien plus fortes
Mais je n'ai pas d'autres raisons
De mettre sous le paillasson
La petite clé de ma porte

On peut mourir tout doucement
D'un petit baiser qu'on attend
D'une voix froide au téléphone
D'un mot qu'on lance à bout portant
D'une confiance qu'on reprend
D'un amour qui vous abandonne

Le coeur fragile
Les mains fébriles
La bouche ouverte
J'aurai vécu
Sans avoir cru
L'île déserte
En attendant
Le coeur battant
La découverte
Je veux dormir
Je veux mourir
La porte ouverte.
Guy Thomas. Chanté par Jean ferrat

13/07/2010

tout baigne !!

mais à part ça, Mme la Marquise......

sarkozyfanpharonzx6.jpg

12/07/2010

GRANDE ANNONCE DES SOLDES

Lundi, nous saurons tout, c'est promis, ( lundi c'est ce soir)

le  net, les journaux,les télés seront bradés,la justice au pas camarade,les réformes ça y est, à force de ruer dan les brancards nous l'aurons bien mérité, non mais qu'est-ce que c'est que tous ces ragots, z'avez pas honte, français de vous conduire ainsi...c'est le moment d'écon omiser vos forces,pour vous ce soir grande finale et demain je vous mettrai au parfum....si,si, au parfum ; quel est celui qui voudra prétendre le contraire ? je vous assure que c'est du parfum..ne soyez pas passimistes.

sarko2hl5.jpg

10/07/2010

ENCORE UN TOUR

tableau : 1999 100x80 " avec Paulette

Catégorie :

 

Lire la suite

03/07/2010

avec la crise

bonnes vacancres ..à tous   quand on a pas ce que l'on aime, il faut aimer ce que l'on a

vacaciones.jpg

Lire la suite

02/07/2010

sous les pavés..la plage

défense d afficher.jpg

Mai 1968
de Jacques Prévert

On ferme !
Cri du coeur des gardiens du musée homme usé
Cri du coeur à greffer
à rafistoler
Cri d'un coeur exténué
On ferme !
On ferme la Cinémathèque et la Sorbonne avec
On ferme !
On verrouille l'espoir
On cloître les idées
On ferme !
O.R.T.F. bouclée
Vérités séquestrées
Jeunesse bâillonnée
On ferme !
Et si la jeunesse ouvre la bouche
par la force des choses
par les forces de l'ordre
on la lui fait fermer
On ferme !
Mais la jeunesse à terre
matraquée piétinée

gazée et aveuglée
se relève pour forcer les grandes portes ouvertes
les portes d'un passé mensonger
périmé
On ouvre !
On ouvre sur la vie
la solidarité
et sur la liberté de la lucidité.