Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/09/2009

celui que vous ne verrez plus !

PRIS EN PHOTO puis détruit, pourquoi, je n'en sais rien, j'en éprouve des regrets. d'autres, beaucoup d'autres ont eu le même sort, je m'en veux, bizarre quand même, des psy trouveraient certainement des raisons, serait-ce que je ne m'accepte pas, souffrance rentrée ou manque de confiance, vous voyez, la peinture ce n'est pas quelque chose d'anodin quand

autoportrait vert.JPG

elle  fait partie d'une vie, d'autres peintres me comprendront.

Commentaires

oh non, il ne faut jamais rien détruire sur un coup de tête
c'est trop dommage et on le regrette la plupart du temps !
il faut le cacher, l'enfouir dans une cave, un grenier, une pièce abandonnée, et quand on y retombe dessus au hasard de la vie là on peut choisir ce qu'on en fait !
Bon ce n'est que mon avis... et aussi un peu d'expérience perso...
Amitiés Ginette

Écrit par : Patacol | 24/09/2009

merci colette.

Écrit par : ginette | 25/09/2009

dommage , je l'aime beaucoup ce tableau , mais il ne faut toujours pas suivre son instinct , il se trompe parfois , le conseil de patacol est sensé , oublier ce que l'on a fait , et y revenir plus tard .
En général le résultat est proche de la perfection , voilà j'ai lancé le Mot Fatidique ; la Perfection . ON cours tous aprés elle et elle nous complique la vie . BOn week-end à toi .
Bises elfigques

Écrit par : elfig | 25/09/2009

Abolir le jugement (de soi et des autres ) et accepter l'imperfection. Ce serait faire sien le terme : "l'imperfection heureuse "
Et ouh là là... chére Ginette quel boulot ! Pour ma part, énorme...
Je vous embrasse.

Écrit par : Mikét | 26/09/2009

comme tu vois Mikèt, je n'y suis pas encore arrivée mais je ne désespère pas.J'ouvre mon atelier ( enfin après bcp de boulot) les 4 et 5 Octobre et je vous offrirai toute mes imperfections acceptées

Écrit par : ginette | 26/09/2009

Dommage cette destruction Ginette , mais l'oeuvre existe puisque tu lui as donné vie Elle est comme un être qui n'est plus avec nous mais dont on garde le souvenir . Sa disparition n'amoindrit pas son existence.

Écrit par : ulysse | 27/09/2009

est-ce qu'on pourrait venir voir l'atelier ?
Patacol (alias Patricia) vient de m'en parler
et si d'ici là il n'y a aucun empêchement on pourrait peut être venir
signé...........Colapat (alias Colette)

Écrit par : colapat | 27/09/2009

hurrah ce serait formidable et je serai très heureuse de faire votre connaissance, demain j'envoie une invitation générale.
mille bisous

Écrit par : ginette | 27/09/2009

Quel dommage que je ne puisse pas venir à cette porte ouverte ! J'aime beaucoup ce tableau Ginette, et le fait qu'il ait disparu n'enlève rien à son étrange pouvoir d'attraction puisque tu en as heureusement conservé une trace.

Écrit par : lacalmette | 29/09/2009

Dommage, oui vraiment dommage que tu aies décidé - et pourquoi, au fait ??? - de le détruire. Moi, je sais pas pourquoi, mais ces univers à califourchon entre la peinture et la photo m'ont toujours attiré.
Eh dis comme c'que j'aurai aimé te le troquer ce tableau plutôt qu'il ne finisse ainsi...
Bises donc aussi Ginette.
Et tu parles si je me rappelle....

Écrit par : Jean-Luc | 30/09/2009

Les commentaires sont fermés.