Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/04/2008

ma génération

<

JUSTE AVANT MAI 68
Peu de liberté sexuelle
peu de consommation
on s mariait " pour le meilleur et pour le pire
étion-nous plus ou moins heureux(se)
mais surtout moins de pollution
moins d'informations
plus de solidarité

je ne suis pas une passéiste, je veux dire seulement qu'il faut tout apprivoiser pour l'humanité

Commentaires

tu as gardé toutes les qualités de ta génération
bises

Écrit par : pierrot le zygo | 20/04/2008

pour une fois pas d'accord avec toi Ginette.
Moins d'infos c'est sûr... mais plus de solidarité sûrement pas. Avant mai 68, on aurait pas eu LIP, et bien d'autres histoires très belles du monde ouvrier comme étudiant. Pour moi 68, entre autres, ça a été un immense moment de solidarité au contraire
bien amicalement

Écrit par : la calmette | 20/04/2008

Apprivoisons-nous-les-uns-les-autres !!!!

Écrit par : Ji-el-Bê | 20/04/2008

merci pour cette belle chanson de Ferrat

Écrit par : la calmette | 20/04/2008

mai 68 a étéun immense moment de lutte, de solidarité, je n'ai jamais dit le contraire, je l'ai vécu aussi et après un mois de grève (mon mari cheminot et moi dans le privé, j'aurais aimé que cela contyinue, il ya eu lip C'est vrai mais petit à petit le grignotage de toutes ces valeurs s'est institué, le faux bien être dont nous avons disposé nous a rendu ég stes , , c'est de cela qu'il est question, nous n'avons pas su garder et partager et de cela qu'il faudrait aussi tirer les leçons.Les étudiants d'aujourdhui sont moins insouciants, ils savent que la place sera faite aux plus nantis, qu'il leur faudra beaucoup de courage, Mai 68, pour les étudiants a été une révolte d'idées et de concepts, pourquoi la majorité d'entre eux sont devenus des " bobos "laissant sur la touche la classe ouvrière ?

Écrit par : ginette | 20/04/2008

C'était l'époque du journalisme gonzo, avec les floyds, led zeppe' etjack Jonhson en fond sonore. L'époque où les nénettes se bougeaient pour leurs droits et où personne ne les traitait de pseudo-tarées... j'aurai aimé être là !!!

Écrit par : Ju | 20/04/2008

Je crois qu'on a tous été marqués par mai 68 quand on l'a vécu, et qu'on a été marqué par la manière dont on l'a vécu. Moi élevée par une maman gaulliste, catho rejetée par son église à l'époque parce que divorcée, ayant vécu mon enfance à la campagne, j'ai été terrorisée par la violence autour de moi dans le lycée où j'étais jeune pionne. Pour moi 68 c'est lié à la violence. C'est aussi lié au fait que les lois étant devenues plus "permissives" au niveau divorce, une dizaine d'années plus tard, mon époux a pu facilement se débarrasser de moi et de ses deux fils... Donc moi 68 (l'année de mon mariage aussi) j'en ai une image perso très négative. Mais je ne demande pas mieux d'apprendre à en connaître les bons côtés.

En tout cas, je suis franchement plutôt de l'avis de Ginette. Contrairement à elle, je suis passéiste et je revendique mon passéisme. Ma mère l'a été avant moi. Flaubert et Balzac entre autres l'ont été avant moi. Je viens de lire une partie de la correspondance de Flaubert. Lui aussi à son époque il pensait que c'était mieux avant !

Écrit par : Marie | 20/04/2008

petite recette personnelle: pour la consommation,il suffit de ne pas avoir d'argent. pour le mariage:aimer la liberté. pour la polution:d'etre un peu moins con(parce que ça rime!).pour avoir moins d'informations:d'eteindre la télé et pour plus de solidarité....d'aimer! je t'aime ginette. saadou

Écrit par : saadou | 20/04/2008

Je ne peux laisser passer!!!...avec une telle chanson..."c'est Jean Ferr'à repasser...."
j'aime de cet homme les valeurs simples...merci monsieur Jean...et merci Ginette...bisoussss.

Écrit par : bordeau alain | 20/04/2008

c'est vrai que cette époque a été perçue differamment, exelmple Marie ou Saadou et même moi , trois milieux différents, j'étais alors en plein coeur de la classe ouvrière, Marie plus jeune a subi le contre coup d'un gaullisme alors dépassé et Saadou en milieu rural qui était un peu à côté, personne n'avait tort, évidemment et il s'agissait bien d'une grande révolution que nous avons mal utilisée

Écrit par : ginette | 21/04/2008

mi 68 je rentrais de bulgarie, le choix de la campagne est venu bien des annees apres comme une sorte de retrait volontaire ,de refus de tout ça . c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour vivre a peu prés avec mes propres regles( il n'y en a que deux)

Écrit par : saadou | 21/04/2008

J'aime bien les recettes personnelles de Saadou :-))) Je crois que c'est un grand ou une grande sage. Je me sens personnellement beaucoup plus libre depuis que je ne possède plus rien.

Écrit par : Marie | 21/04/2008

salut marie' tu es mignonne!mais rien de tout ça juste un enorme eclat de rire:pour la vie,pour le plaisir, pour les choses folles, pour la mort et pour l'amour ah!!!juste une fille...

Écrit par : saadou | 21/04/2008

Ginette je ne suis pas non plus passéiste mais je trouve ue l'idéalisme de jean Ferrat surtout quand il chantait les poèmes d'Aragon manque à la chanson française ...on y reviendra peut être un jour !

Écrit par : Ulysse | 21/04/2008

un article trés bien commenté ! j'adore ! ce que je peut vous dire de mai 68 ? et bien j'avais 4 ans..... violà, c'est tout.
bonne soirée à tous
bises Ginette.

Écrit par : norbert | 21/04/2008

La nostalgie positive c'est beau !

Écrit par : PLANET TAKA-YAKA | 22/04/2008

Mai 68: C'est le seul moment où on a pu croire que le monde allait être meilleur!
Hélas on connaît la suite...

Écrit par : Mireille Giraud | 23/04/2008

Bonjour Ginette,
Je viens de prendre connaissance de ton blogs sur le freeart, magnifique.Quand à mon commentaire sur "ma génération", je dirais qu'à ce jour ce qui me dérange c'est la pollution sur l'information,et la course à la consommation qui est devenue un véritable esclavage. Une majorité de personnes, je pense, on l'impression de ne pas pouvoir exister sans ce faire valoir. Pour l'évolution sur les choix de vie sexuelle et choix du mariage de la maternité, je n'y vois que du positif. Ah! quel plaisir que les chansons du grand Jean Ferrat.A bientôt. Annie

Écrit par : Annie | 27/04/2008

A BIENTÖT annie merci pour ton com.

Écrit par : ginette | 27/04/2008

Les commentaires sont fermés.