Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/03/2008

IL N'Y A PAS DE HASARD

Voici la dernière toile que j'ai exécutée ( au propre et au figuré),cela m'arrive souvent, mais l'oeil et l'appareil de Véro l'ont saisie avant le désastre..
4c646163650e7f58dff063bb172cb0b4.jpg

Paroles tirées de l'Oraison dominicale, et qui sont comme le symbole de la résignation chrétienne.






Tandis qu'on le contemplait avec étonnement (Brian de Boisguilbert), ses yeux se rouvrirent, mais ils restèrent fixes et ternes. Le sang se retira tout à coup de ses joues, que couvrit la pâleur du trépas. La lance de son ennemi ne l'avait pas touché ; il mourait victime de ses passions.

... C'est véritablement le jugement de Dieu, s'écria le grand-maître en levant les yeux les yeux au ciel : Fiat voluntas tua !

Walter Scott, Ivanhoe

Commentaires

Plutôt que les détruire, tu devrais les donner !!! Je plaisante, je comprends qu'il y a là livré toute une partie de ton être.

Elle est magnifique, cependant. Moi qui ne suis pas très tournée vers la religion parce qu'elle ne me parle pas (ou parce que j'y suis hermétique), cette toile m'émeut... Peut-être parce qu'on peut y mettre son propre visage ou celui de qui l'on veut !

Fiat, cet un clin d'oeil à Carla ? D'ailleurs, ne serait-ce pas elle ?

Écrit par : Gerri | 17/03/2008

un clin d'oeil à Carla ? Transmission de pensée GERRI, elle n'a pourtant rie à voir avec le sujet - les cheveux peut-être -
j'étais à la recherche d'une figuration pour lma série zodiaque et en fin de compte, j'ai trouvé le tab leau " cucu " et trop religieux donc je lui ai coupé la tête, mais c'est amusant de voir ce qu'on peut réaliser presque sans le vouloir...révélation ? Il n'y a pas de hasard

Écrit par : ginette | 17/03/2008

Tiens, moi je n'aurais pas du tout pensé à Carla. Je trouve de plus que le tableau n'est pas nécessairement d'inspiration religieuse. L'auréole peut passer pour un chapeau (de paille d'Italie hihi).

Il était bien beau ce tableau et je trouve fort dommage que tu ne l'aies pas gardé tel quel.

Je ne le trouve pas du tout cucu, mais il faut dire que pratiquant la religion catholique, je qu'elle n'est pas ce que les non catholiques pensent.

Écrit par : Marie | 17/03/2008

c'est vrai Marie, on dirait un chapeau de paille d'italie, on se rapproche donc de Carla mais je ne sais ce qui m'a pris, j'ai revu les images pieuses qu'on nous donnait étant enfants dans l'institution religieuse où j'ai été éduquée qui s'appelait institution sainte Marie à AURILLAC ( tiens tiens ) quand nous étions bien sages, c'est fou ce que la peinture peut faire remonter d'une vie des recoins les plus cachés de notre enfance et les plus contestés aussi, quand j'ai écrit très machinalement " fiat " les copines ont cru que je faisais la pub pour une bagnole .

Écrit par : ginette | 17/03/2008

La destruction amène à la reconstruction.
Si elle est faite par l'artiste, ce n'est pas un problème bien que quelquefois cela soit regrettable.
Tous les artistes ont détruit et détruisent toujours. Le peintre SOULAGES posséde un " crématorium" où il brûle toutes les toiles qu'il estime médiocres.
Exminons avec les outils que nous possédons maintenant les toiles de Maitres , que de surprises enfouies sous les images qui ont subsistés et que nous admirons.
Personnellement si j'avais tout gardé , j'en aurai plus de ...mille!
C'est trés bien de ne pas se satisfaire, cela permet de continuer.
Bisous Ginette.

PS
ton tableau me faisait plutot penser à une jeune fille, un beau jour de printemps, je ne le trouve pas mystique mais plein de fraicheur.

Écrit par : victorine follana | 17/03/2008

comme toi, Vicky !

Écrit par : ginette | 17/03/2008

j'adore ce bleu !

Écrit par : pierrot le zygo | 17/03/2008

Pierrot, sarah m'a piqué une de tes affiches ( avec mon accord)je me demande si tu ne va pas figuer dan s le foyer de son lycée à Montpellier , mais comme il s'agit d'une affiche c'est fait pour ça.
je savais pas que tu amais le bleu
bisous

Écrit par : ginette | 17/03/2008

Moi je vois une jeune fille avec un bouquet de fleurs, et un coeur à la place du visage... mais l'artiste mécontent a tous les droits sur son oeuvre, même de la détruire !

Écrit par : domi | 17/03/2008

Tu parles sérieusement quand tu dis que tu les exécutes ? Je n'ose pas imaginer que tu détruises tes toiles. Quel dommage !

Bon début de semaine Ginette
Bisous

Écrit par : Cali | 17/03/2008

Fiat Lux
et belles dentelles...
Coucou Ginette
quand tu dis que tu l'as "exécuté", tu l'as recouvert ?

Écrit par : gene | 17/03/2008

j'ten ramènerai une autre

Écrit par : pierrot le zygo | 17/03/2008

Sur l'hasardeux hasard :
Vu, dit, redit et entendu maintes et maintes fois à la cantonade, mais il n'y a - ou que très rarement - de hasards non prévus. Sinon : c'est quand même diablement vrai, c'est foutûment beau et ça serait quand même un véritable hasard que ce soit une toute autre histoire nous menant - sans doute - dans des songes aux impasses aussi diablement incertaines.
(...)
Créativement et tendrement toi !!!

Écrit par : Ji-el-Bê | 17/03/2008

Purée, c'est dommage de les ficher en l'air mais si c'est pour réutiliser et en faire renaître d'autres avec d'autres idées, d'autres messages, d'autres ressentis et du coup d'autres papotages sur le blog... why not ?
Mais c'est vrai que vu le prix des toiles, de la peinture à l'huile ou même de l'acrylique, c'est dur de se permettre de garder des choses. Ma grand-mère qui peint un peu, ça lui arrive de peindre autrechose par dessus quand elle ne tient pas trop à une toile... mais bon, c'est dommage quand même !
Je suis d'accord pour la jeune fille en fleurs !
Biz !

Écrit par : Ju | 18/03/2008

je connais peut-êtrre ta grand mère chère Ju dis moi son nom si ce n'est pas indiscret
bises

Écrit par : ginette | 18/03/2008

Elle est de Sète, Georgette G....

Écrit par : Ju | 18/03/2008

ce personnage sans visage est magnifique ! quant à dieu je ne pense pas qu'il puisse décider de la mort de qui que soit !

Écrit par : Ulysse | 18/03/2008

ulysse : ce n'est qu'une citation..Si Dieu done la vie, elle est éternelle " ad vitam eternam " mais Dieu qui ou quoi est-il, les écritures n'ont jamais pu définir son existence si ce n'est au travers de la nôtre, et lorsque enfant je posais des question la réponse était " c'est un mystère ", cette jeune fille qui a accepté la vie ( Marie) n'a pas eu la révélation du mystère, elle a accepté l'amour.
et maintenant vous allez me faire regretter de lui avoir coupé la tête...vade retro satanas
bon ça va pour aujourd'hui, je dérape

Écrit par : ginette | 18/03/2008

Domi et Victorine, je suis d'accord, un artiste peut détruire ses oeuvres, il en a le droit surtout s'il s'appelle Soulages (lui je pense qu'il pourrait détruire toutes ses oeuvres :-))

Sauf que je pense que quand une oeuvre a été créée, elle n'appartient plus vraiment à l'artiste. L'artiste est pour moi un "canal" (j'ai oublié le mot adéquat).

Écrit par : Marie | 18/03/2008

Les commentaires sont fermés.