Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/07/2007

Jous un peu

six motspour racon ter une histoire ...facile

VELO , JUILLET,VACANCES, PAYSAGES, BOUCLE, VITAMINESmedium_60fbb228_1lg.2.jpg

PEINTURE DE JUAN MIRO

Commentaires

boulot
chaleur fainéantise
rosé
amis

virée

Écrit par : gene | 30/07/2007

la grande BOUCLE est terminé
Le VELO faut l'oublier
les PAYSAGES de la télé
donneront des VITAMINES à la rentrée
les VACANCES mi achevé
JUILLET s'en est allé.


pas évident, mais bon.
a+

Écrit par : norbert | 30/07/2007

toto marche dans la rue et il trouve un papier ou etait inscrit:
VELO , JUILLET,VACANCES, PAYSAGES, BOUCLE, VITAMINES

Écrit par : pierrot le zygo | 30/07/2007

NORBERT bravo, tu as joué le jeu
GENE et PIERROT.....IL FAIT TROP CHAUD POUR TRAVAILLER

Écrit par : ginette | 30/07/2007

En ce mois de JUILLET pluvieux, fin des VACANCES parlementaires, Noël Mamère sur son VELO, se rendait à l'hémicycle.
Il profitait des PAYSAGES quand soudain il se dit : "il vaudra mieux que je la BOUCLE, je n'ai pas pris mes VITAMINES".

Écrit par : Gerri | 31/07/2007

BRAVO GERRI ça se voit que tu es au frais

Écrit par : ginette | 02/08/2007

Coucou Ginette !
C'est l'histoire de quelques couleurs qui nous emmènent en voyage...

Écrit par : Stéphanie | 05/08/2007

On n'était pas le 5 JUILLET. Mais le 5 août. Il avait totalement raté la retransmission de la grande BOUCLE à la télé. Mais il s'en foutait. Cela faisait d'ailleurs plusieurs années déjà qu'il en ignorait le vainqueur - si tenté qu'il ait pu être désigné !!! - Ces histoires de pseudo VITAMINES, sensées "soigner" plutôt que doper les coureurs, lui foutaient désormais la nausée. Lui, n'était pas encore en VACANCES. Loin s'en faut. Mais ce grand show à VELO, ce grand tintamarre médiatico-médical, qu'en d'autres temps il avait loué avec emphase: aujourd'hui, le révulsait. Non pas pour la véracité des efforts réalisés par certains authentiques amoureux de la "petite Reine", amateurs de PAYSAGES flamboyant à travers les détours de France. Non, surtout pas à cause d'eux !!! Mais plutôt en raison de cette hypocrisie érigée en système.
Alors, lassé de ces pitreries "vélocipédiques", il se décida de barbouiller son quotidien de PEINTURES "extravestissant" la sensibilité de l'âme. Désormais, ce serait vers Barcelone et son extravagante école picturale que son regard se tournerait. Vers l'Oeuvre invraisemblable d'un certain Joan MIRO : finalement, pas tant que ça à y regarder de plus près....

Écrit par : Ji-el-Bê | 05/08/2007

Les commentaires sont fermés.